ZOOTHERAPIE : SOINS CURATIF PAR LES ANIMAUX


















 

 

 

 

 

 

 


[ RETOUR ]

Voici une thérapie originale qui a fait ses preuves et aide à mieux comprendre l'intérêt que suscite le rapprochement lien Humain / Animal.
Vous l'avez surement déjà remarqué, la présence d'un animal domestique appaise, réconforte, et crée des liens de confiance et de complicité extraordinaire.
L'amour pur qu'apporte un animal par sa simple présence est un cadeau pour notre moral quotidien, et notre équilibre psychoémotionnel.

De nos jours, les animaux sont de plus en plus utilisés dans le cadre de certaines thérapies, notamment pour les personnes agées, les enfants handicapés ou autistes, les personnes en soins prolongés, les enfants ayant subi des violences, les tétraplégiques, les aveugles, et même dans les prisons.
En effet, les animaux domestiques sont les premiers sollicités, le chien par exemple est souvent utilisé pour sa maléabilité et ses facultés d'apprentissage.
Pour les personnes qui ont des difficultés de communication avec leurs semblables, la présence d'un animal peut décontracter la personne et l'aider à surmonter sa difficulté.
La zoothérapie a compris que la guérison dépendait des facteurs extérieurs à la maladie. Elle aide à mieux vivre une maladie, un évènement perturbant, une solitude, un deuil, une phobie...à travers une présence animale. Elle aide même parfois à faire oublier une douleur (ou mieux la supporter), à dédramatiser une pathologie, et atténuer un handicap !

C'est aussi un facteur positif pour l'entourage d'un malade, avec l'apport d'un confort de vie supplémentaire, réconfort, amour et joie sont au RDV.

La thérapie assistée par l'animal offre de nombreux avantages :


Là où la relation humaine donne des résultats peu satisfaisants, entre le patient et son thérapeute ou spécialiste, la zoothérapie fait ses preuves. En voici l'exemple, aux Etats-Unis, des médecins ont constaté que des patients atteints de la maladie de Parkinson et souffrant de blocages momentanés des membres inférieurs pouvaient à nouveau marcher après qu'un chien ait posé sa patte sur leur pied.
Les maisons de retraite font également appel à ces pratiques : les pensionnaires seraient véritablement distraits de leur routine et de leurs soucis de santé par la présence d'un animal.

Il existe au seing de la zoothérapie différentes méthodes, plus adaptées à certaines pathologies.
L'équithérapie (rééducation par l'équitation) : Elle est adaptée pour remetttre en confiance des personnes ayant un handicap. Le rythme régulier du cheval aide à une bonne coordination des mouvements du corps et permet de retrouver l'équilibre.
La thérapie par les singes permet l'apprentissage du langage des signes pour les personnes sourdes.
La thérapie par les dauphins pour enfants autistes et trisomiques sont déjà pratiquées depuis plusieurs années en Floride, notamment par le docteur David Nathanson. Les résultats thérapeutiques sont apparemment fort valables, de nombreuses publications scientifiques du Dr Nathanson en font preuve.
.

On a remarqué dans tous les cas, que caresser un animal diminue les angoisses et abaisse la tension artérielle et peut stimuler la parole.
De nombreuses études montrent également que la présence quotidienne d'un animal de compagnie réduit le rythme cardiaque et a ainsi un effet bénéfique pour les personnes stressées ou souffrant de maladies cardiaques. Personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer ou enfants atteints de cancer, tous semblent oublier un temps leurs souffrances et les traitements douloureux.


Pourquoi de telles thérapies fonctionnent-elles ?

Il semblerait que l'être humain ait besoin d'un but dans la vie pour vivre, aussi quand nous perdons l'essentiel, la perte d'un emploi, d'un mari, d'un ami, nous sommes en recherche de quelqu'un à aimer ou à protéger. Quand on est trahis par la société ou par l'humain seul la zoothérapie réconforte l'homme. Habituellement on reporte l'affection sur notre famille ou sur l'entourage amical, mais les animaux sont souvent mieux intégrés dans les périodes de détresse dans le groupe de nos intimes ou tous simplement ils deviennent nos confidents, notre aide.

Ces besoins d'affection et de réconfort sont une attente qu'offre l'animal de compagnie naturellement, sans condition, car toujours disponible. Aussi ils nous aident à guérir, les chiens en particulier protegeraient de la folie, ou des maladies dépressives graves.

En voici un exemple : quand vers la fin du 18ème siècle en Angelterre, un marchand de thé William Tuke s'aperçut des méthodes barbares utilisées dans les asiles, il fut terriblement choqué et il fonda l'institution "York Retreat" pour soigner les personnes atteintes de maladies mentales avec plus de douceur. L'un de ses traitements consistait à donner des lapins et des volailles aux patients afin qu'ils veillent sur eux et les soignent, les rendant ainsi responsables. La York Retreat fut la pionnière dans l'utilisation intensive d'animaux pour faciliter les thérapies, et cette méthode continue encore aujourd'hui. Car les établissements classiques (cliniques, hôpitaux...) ont tendance à provoquer des états dépressifs, d'abandon ou d'isolement. Alors que dans ces instituts spécialisés les animaux font partie de l'encadrement, aussi les patients profitent, avec les professionnels de leur présence. Le jeu et les calins occupent le temps et l'esprit, ainsi l'admosphère devient moins austère, parfois des sourires se redessinent enfin !!!

L'évolution de la thérapie assistée par les animaux domestiques :

Depuis les années 80 de nombreux progrès ont été obtenus dans ce domaine devenu depuis une discipline professionnelle.
Il existe la (TAA) qui est un programme permettant d'augmenter chez les malades des comportements souhaitables, ou d'en atténuer des non souhaitables. (comme aider un enfant à parler ou à marcher)
Il existe aussi les activités assistées par les animaux, qui ont pour objectif d'améliorer une qualité de vie.

On dénombrait dans les années 90 en Angleterre et en Irlande, environ 70 % des hospices possédant des animaux domestiques dans leur établissement.

Chez soi, un animal devient votre soin curatif quotidien :

Dans les cas de personnes atteintes de maladies cardiovasculaires, d'hypertension ou de dépression, de nombreuses études récentes démontrent que la présence d'un animal est bénéfique. Allant parfois dans le temps jusqu'à la disparition des pathologies.

De plus si vous souhaitez que votre enfant ne souffre pas d'allergies ou d'asthme, rien de mieux que de l'exposer, pendant sa première année de vie, à la proximité d'un chat : une sorte de "vaccin" naturel. N'hésitez pas à leur construrire un environnement sain en leur inculcant le respect de l'animal, une harmonie va naître, créant parfois des complicités éducatives : respect, prise de responsabilités, apprentissage de la douceur dans les gestes et dans les paroles!!!

Alors, si vous êtes stressé, hypertendu, dépressif, achetez donc un chien ou un chat, et n'oubliez pas que c'est un être à part entière et non un objet de décoration. Il nécessite de bon soins, du respect et de l'attention. Un animal est une responsabilité, prenez un animal de compagnie adapté à votre situation. Ne prenez pas un berger allemand si vous êtes en appartement, optez plutôt pour un York !

Et n'hesitez pas à demander conseil à votre vétérinaire, le seul professionnel qui pourra bien vous conseiller pour son bien être.

L'animal nous fait oublier d'être égoïste !

 

Daniel Namazu
(Magnétisme - Naturopathie - Réflexologie - Relaxologie - Digipuncture)
963 chemin des Moulins 32600 Pujaudran
Tél.: 05-62-07-48-93 (RDV du Lundi au Samedi inclus de 9 h à 19 h)