LE REGIME DU DOCTEUR JEAN SEIGNALET




















 



seignalet

 


regime
L'alimentation influence notre santé, dans le prolongement de l'enseignement du Docteur Catherine KOUSMINE qui a été un pionnier sur les recherches concernant la nutrition, le Docteur Seignalet a apporté des réponses complémentaires et parfois des modifications. Jean Seignalet était un ancien interne des hopitaux de Montpellier, maître de conférence à la faculté de médecine, praticien hospitalier en gastro-entérologie et en hématologie, spécialiste de l'immunologie, il dirigea pendant plus de 30 ans le laboratoire d'histocompatibilité de Montpellier, il fut un pionnier de la transplantation rénale. Ses recherches s'étaient orientées depuis 1985 vers la nutrithérapie.

Le style d'alimentation que propose, le Dr Seignalet se base sur le régime ancestral ou originel de nos ancètres les hommes préhistoriques. Il est fondé sur l'exclusion des substances introduites depuis les débuts de la civilisation, période qui remonte à environ 5000 ans pour la France.

D'après les lois de DARWIN, les enzymes humaines, celles de l'appareil digestif comme celles des autres cellules du corps, sont adaptées aux molécules originelles, uniquement consommées par nos ancêtres préhistoriques pendant des millions d'années. Ces enzymes ne sont pas adaptés à certaines molécules nouvelles, souvent volumineuses, abondantes dans les laits animaux, les céréales mutées et les produits issus de la cuisson.

Les macromolécules alimentaires non digérées vont provoquer la transformation de la flore bactérienne intestinale, qui devient une flore de putréfaction, libérant elle aussi d'autres macromolécules. Lorsque ces molécules alimentaires et bactériennes traversent la muqueuse de l'intestin grêle rendu trop perméable et déferlent dans la circulation sanguine, elles vont induire de nombreuses maladies, bénignes ou graves, parfois difficiles ou impossibles à guérir.

Pour éviter ces ennuis, il convient d'adopter une nourriture hypotoxique. Il faut appliquer certaines règles, dont trois nutrition principales :
- exclure les laits d'origine animale et leurs dérivés
- exclure les céréales domestiques dites mutées (blé, maïs, seigle, orge, avoine), à l'exception du riz, du sarrasin, du sésame.
- consommer un maximum de produits crus ou cuits à une température inférieure à 110°C.

- exclure les huiles extraites à chaud et/ou cuites au profit des huiles vierges consommées crues.
- mangez du sel et du sucre complet et ayez une préférence bien sûr pour les aliments biologiques et non raffinés qui contiennent moins de produits toxiques de type pesticide ou autre.
- Avoir une supplémentation en vitamines et en minéraux à doses physiologiques en proportions harmonieuses.

Cette diététique repose sur un choix qualitatif et non quantitatif. Il s'agit de modifier ses habitudes alimentaires plutôt que d'essayer de substituer un produit à un autre.

La valeur de cette conception est démontrée par l'efficacité fréquente et profonde du régime ancestral dans de nombreuses affections, classiquement considérées comme incurables.

A lire le livre de Jean Seignalet "L'Alimentation ou la Troisième Médecine" 5ème édition avec une préface du professeur Henri Joyeux, il est complexe, car assez scientifique, avec des notions médicales, il devient un outil très important pour les thérapeutes ou les médecins.
Le docteur Jean Seignalet propose des découvertes récentes sur l'alimentation. Il montre comment l'alimentation moderne exerce ses effets néfastes, en conjonction avec d'autres facteurs génétiques et environnementaux.
La notion classique du régime avec une diététique quantitative, basée sur le nombre de calories et l'équilibre entre glucides, lipides et protides, est remplacée par un nouveau concept de régime, celui d'une diététique qualitative.
L'alimentation fait partie d'une médecine ou traitement de notre corps primordiale à notre bonne santé et à la prévention de certaines maladies. En effectuant chaque jour le simple rituel de s'alimenter nous engageons par nos habitudes alimentaires un état nutritionnel qui est souvent déséquilibré, excessif, intoxiquant, et polluant pour notre corps.
Manger bien, c'est aider l'organisme à lutter tous les jours contre la fatigue, les virus, les infections diverses, c'est lui donner du bon carburant pour faire fonctionner correctement tous les organes, muscles, nerfs...et surtout, c'est une énergie essentielle au bon développement et entretient cérébral, donc notre moral intellectuel et mental.

Le produit miracle que vous cherchez tous pour votre bien-être est dans votre assiette !

Exemple de recette à retrouver dans le livre de Jean Seignalet.

Gâteau poire-chocolat

2 poires cuites dans l'eau
50g de farine de sarrasin
60g de sucre complet
125g d'huile de carthame ou d'arachide première pression à froid
200g de chocolat noir
Faire fondre le chocolat au bain marie avec une cuillerée à soupe d'eau.

Ajouter le sucre, l'huile, les jaunes d'oeuf, la farine, et les 2 poires coupées en petit dés, puis les blancs en neige.
Cuire à four moyen 40 mn environ. Sortir du four et démouler aussitôt. Servir accompagné de poires cuites.

Daniel Namazu
(Magnétisme - Naturopathie - Réflexologie - Relaxologie - Digipuncture)
963 chemin des Moulins 32600 Pujaudran
Tél.: 05-62-07-48-93 (RDV du Lundi au Samedi inclus de 9 h à 19 h)