LES THERAPIES ORIGINALES



















 

 

 

 

 

 

 

 


[ RETOUR ]

 

Par le rire :

Voici une thérapie expérimentée dans les années 60 par Normand Cousins, journaliste américain, à l'époque atteint d'une grave maladie inflammatoire, il s'est rendu compte qu'après avoir vu une comédie tv, son moral redevenait meilleur. De plus dès qu'il riait en regardant un film comique, il passait quelques heures de repos sans douleur.
L'explication tiendrait dans la production d'immunoglobuline (Protéine du sérum sanguin sécrétée par les plasmocytes, issus des lymphocytes (globules blancs intervenant dans l’immunité cellulaire) de type B en réaction à l’introduction dans l’organisme d’une substance étrangère ), bref un anti-corps, qui augmente et se poursuit jusqu'à 12 heures après l'accès d'hilarité.

On utilise le rire dans les cas de dépression, d'angoisse, d'ennui, et contre la solitude.
Le rire détend, apaise les tensions, combat les violences intérieures. C'est un facteur important pour une guérison, car il apporte au mental une distraction, un divertissement, un dérivatif, lui permettant d'oublier une douleur, une anxiété, un problème.
Si le moral va mieux, le corps lutte différement et reprend ses forces. Cela peut permettre de dédramatiser une situation, notamment pour les enfants malades, qui ont besoin de retrouver une joie perdue.

Sachant que la tristesse est l'alliée de la déprime, elle entraine des terrains favorables à des maladies.
Le rire est bien plus qu'un simple élargissement de la bouche accompagné de bruits, son action positive sur l'organisme aide les moyens de défense du système immunitaire. C'est un aide à la guérison, le rire devient l'anxiolytique naturel.

Le rire est un détonateur de bonne humeur à préconiser sans limite aux personnes agées, aux enfants, aux dirigeants d'entreprise, aux cadres afin de pimenter leur vie d'une dose d'humour qui sera communicative.Cela aide à mieux accepter certaines situations, mais aussi parfois à mieux faire passer un message, une communication...
Car le rire développe l'imagination, la création et diminue l'agressivité.

Alors, si le rire est une forme de médication, un fort stimultant psychique, courrez vous acheter des dvd, des bds, des livres humouristiques. Pour mettre plus de diplomatie dans vos discours apprenez des blagues. Et si le coeur vous en dit inscrivez-vous dans un club pratiquant la thérapie par le rire.

 

Par L'Art :

L'Art-thérapie est une méthode de soins qui consiste à créer les conditions favorisant l’expression subjective mais aussi et surtout le dépassement des difficultés personnelles par le biais d’une stimulation des capacités créatrices. Elle trouve sa place dans le cadre du traitement des troubles dépressifs et psychosomatiques, des conduites addictives, mais aussi dans celui de pathologies plus sévères comme les psychoses et l’autisme. Attention l'art-thérapie n'est pas une formation artistique classique, on ne vous apprend pas des méthode pour mieux peindre ou dessiner, mais une méthode pour vous exprimer à travers l'art.
L'art-thérapie est une approche thérapeutique fondée sur certains principes de la psychothérapie et des arts visuels. C'est une expérience créatrice, ludique et visuelle, et constitue une expression du moi intérieur, de nos émotions, de nos traumatismes plus symbolique que verbale. La création d'images est utilisée comme moyen de communication simple et primitif. L'activité artistique concrétise une expression consciente et inconsciente, et est en soi un agent thérapeutique. Les couleurs, les formes, les matières utilisées sont autant d'indices pour la compréhension et l'extériorisation d'un malaise ou d'un mal-être. A travers diverses techniques artistiques (dessin, collage, peinture, sculpture) le patient vit et exprime des émotions, des conflits ou évoque des souvenirs parfois lourds.
Par la suite une analyse de l'oeuvre peut être établie pour en comprendre le sens, la signification profonde.

L'art est aussi une forme d'expression, de distraction, parfois de concentration pour le corps et l'esprit qui aide à se recentrer.
Aussi créer donne une forme de plaisir, et parfois de satisfaction. La création est une chose personnelle où l'on met nos émotions, nos goûts, nos ressentis, nos attirances. Parfois en tenant plusieurs techniques on se découvre une affinité avec une technique et parfois un don de peintre, sculteur ou autres...
Il ne faut pas non plus rester dans l'optique pure d'une psychanalise et laisser parler ses envies, découvrez donc les magazins de décorations qui offrent de nombreuses perspectives artistiques accessibles à tous : création de bijoux, de meubles peints, fabrication d'un vitrail, d'une mosaique, ...les choix sont variés et peuvent parfois vous donner des idées créatives personnelles avec vos propres matériaux.

Par la lumière :

La luminothérapie, aussi appelée photothérapie, est une technique thérapeutique destinée à traiter certains troubles des rythmes circadiens, en particulier le trouble affectif saisonnier, plus connu sous le nom de dépression hivernale.
L'humain a besoin d'une quantité de lumière journalière déterminée soit une dose de 2 heures par jour à 2500 lux est nécessaire pour notre équilibre. 80% d’entre nous travaillent toute la journée en lumière artificielle, à des niveaux d’intensité lumineuse insuffisants.
Tous les règnes : végétal, animal, humain sont soumis à des rythmes biologiques, c'est-à-dire à des phénomènes biologiques qui se répètent à intervalles réguliers dans le temps. Ce rythme est dit circadien - du latin circa, environ, et dies, jour - quand sa période est d’environ 24 heures. Chez l'homme, l'alternance veille - sommeil, entre autre, obéit à un rythme circadien.
Cette insuffisance de lumière reçue affecte donc notre horloge biologique, et se traduit par une dérégulation du cycle circadien, et du sommeil. Ce phénomène est marqué pour ceux qui travaillent dans des bureaux ou des locaux inadaptés, totalement privés de lumière naturelle. Il est source de toute une série de déséquilibres pour l’organisme.

Deux saisons particulièrement en cause sont l'hiver et l'automne. La différence de luminosité de ces deux saisons, nous perturbe plus qu'on ne l'imagine. Quand il fait sombre, l'épiphyse, une glande située dans le cervelet, sécrète de la mélatonine, une sorte de somnifère propre au corps humain. Lors de journées courtes à faible luminosité, les sécrétions de mélatonine s'emballent, provoquant un dérèglement de l'horloge biologique. De ce fait, même en pleine journée, on a envie de dormir. Ajoutez à cela une baisse de moral, un manque d'énergie, des petites fringales, une prise de poids, et l'hiver s'annonce plutôt mal.

L'hiver on ressent plus les symptômes de ce déséquilibre biologique par une fatigue accentuée, perte d'énergie, mauvaise humeur, besoin de sommeil, difficultés de concentration, besoin nutritif excessif dans les aliments riches en sucre (prise de poids).
La dépression hivernale pointe son doigt vers vous en général entre octobre et mars, plus ou moins ressentie par les individus et peut revêtir parfois un caractère grave.

Aussi, une exposition à une très forte luminosité permet de diminuer les sécrétions de mélatonine. Des praticiens ou des centres de sommeil proposent à raison d'une séance de luminothérapie par jour pendant une semaine, on note un regain de vitalité et une humeur bien plus joyeuse chez les patients traités. L'intensité lumineuse soigne les patients et non la chaleur, aussi ne confondez pas les effets d'une séance d'UV avec la luminothérapie. Essayez de prendre des vacances dans des pays plus lumineux, ou sortez plus souvent dans la journée faire des séances naturelles de luminothérapie. Il existe aussi des lampes à forte intensité lumineuse qui sont en vente dans le commerce. Aussi renseignez-vous dans des boutiques spécialisées.

En conculsion : Il existe de nombreuses thérapies: colorthérapie (par les couleurs), cristallothérapie (par les pierres), hypnothérapie (par l'hypnose), magnétothérapie (par les aimants), musicothérapie (par la musique) à vous de faire votre choix par rapport à votre ressenti et surtout en accord avec votre pathologie ou votre état de santé. Parfois l'auto-guérison est la meilleure des solutions, trouver un intéret à sa vie, l'apprivoiser et l'exploiter pour en tirer un bien-être. Car toutes ces thérapies sont des paliatifs, le tout est de retrouver un équilibre psycho-émotionnel. Aidez-vous de ces techniques originales, abusez-en car elles n'ont pas d'effet secondaire, mais n'oubliez jamais que votre émotionnel est relié à votre corps et que s'il est mal nourrit ou carencé, il lutte moins et c'est là que les pathologies s'installent. La véritable solution est d'avoir un corps fortifié par un équilibre bio-nutritionnel, il combat alors mieux le stress et aide à une meilleure guérison.

 

Daniel Namazu
(Magnétisme - Naturopathie - Réflexologie - Relaxologie - Digipuncture)
963 chemin des Moulins 32600 Pujaudran
Tél.: 05-62-07-48-93 (RDV du Lundi au Samedi inclus de 9 h à 19 h)