Bienvenue
ACCUEIL
CULTURE CELTE

ARTS DIVINATOIRES

Voyance
Astrologie
Numérologie
Oniromancie
Anges Gardiens
Paranormal
Sorcellerie
Bilocation
Karma

DIVERS


Journal Lauviah

Ufologie : les ovnis
Foire aux Mystères
Transcommunication
Celticmania
Medium : Allison Dubois
Facebook









NOS SERVICES
ET PRODUITS


MÉDECINES DOUCES

Aromathérapie
Phytothérapie
Magnétisme
Relaxation


Qui sommes-nous ?
Notre charte
Notre équipe
Publicité

Articles et témoignages
Lauviah et le Gers
Nous contacter
Conférences


FOLKLORE CELTE

HALLOWEEN

Fête célébrée le 31 octobre, dans certains pays anglo-saxons, au cours de laquelle les enfants,
déguisés, placent devant la porte de chaque maison un panier où l'on dépose des friandises

Une tradition millénaire

Les premières traces de l’origine d’Halloween se retrouvent en 300 ans avant J.-C. Originaire des îles britanniques, elle est issue d'une série de croyances et de rites celtiques qui ont traversé les âges.
"Halloween", marque le passage à la nouvelle année celtique et l'entrée dans l'hiver. La fête de source païenne Samain (ou Samhain, traduction celte de "Halloween") permettait alors de rassembler les âmes de tous les morts de l'année pour les amener, le 1er novembre, au purgatoire.
Les portes des maisons devaient être laissées ouvertes. Pour guider leurs pas dans le monde des vivants, on dressait, sur leur chemin, des lanternes faites de navets ou de citrouilles découpés…
En l’honneur du Samhain, dieu de la mort Samain qui marquait "la fin de la saison claire et le début de la saison sombre". Samain n’appartient ni à l’année qui se termine ni à celle qui commence : c’est un jour en dehors du temps qui permet aux vivants de ce monde de rencontrer les défunts du Royaume d’Ankou (l’au-delà). Mais permet aussi aux défunts, non réincarnés, de passer dans le monde des vivants pour y retrouver les lieux et les personnes qui leur étaient chers.

Les couleurs d’ Halloween, noir et orange, combinent les deux idées : mort et moisson.
Les Celtes allumaient aussi de grands feux afin d'apaiser d'éventuels esprits malins, dont ils déjouaient les mauvais tours en se déguisant en monstres hideux. L’ habitude de se déguiser en fantômes vient bien des Celtes qui, autour du feu allumé par les druides pour guider les esprits, s’habillaient d’ horribles et effrayants vêtements de façon à ce que les démons les prennent pour d’autres démons et ne leur fassent pas de mal. On prétendait qu’à cette soirée les fantômes sortaient de leurs tombeaux et que les sorcières chevauchaient à travers les airs sur des balais ou des chats noirs.
En 837, l'Eglise, décide de la christianiser, en instituant la Toussaint.
C’était autrefois une fête religieuse.

Puisqu'il convenait de célébrer les Saints le jour de la Toussaint, les ennemis de l'église décidèrent d'adorer le diable le soir d'Halloween. Ceux-ci reprirent donc la célébration de la fête du Samain et l’adaptèrent pour en faire la devenue célèbre fête d’Halloween.
On situe ce jour au premier Novembre de notre calendrier. Mais comme toutes les fêtes principales celtiques, Samain compte trois jours de solennités : le premier est consacré à la mémoire des héros, le deuxième à celle de tous les défunts, et le troisième est livré aux réjouissances populaires et familiales marquées par des réunions, des banquets, des festins de toutes sortes qui pouvaient se prolonger pendant une semaine.


Ne parvenant pas à extirper cette fête du coutumier populaire, l’Église christianisa : le premier jour devint la Toussaint, le deuxième jour, la fête des défunts, quant à la troisième journée, elle fut tout simplement abolie. Il faut savoir aussi que le 31 octobre est le Nouvel An du calendrier des Sorciers. On prétend que c'est le commencement de tout ce qui est " froid, noir et mort"…

Halloween, mot anglais, est l’abréviation de All Hallow’s Eve, c’est à dire "La veille avant la Toussaint" (Hallow venant de Holy: saint)
Voilà alors maintenant, plus de doute, la fête d'Halloween est bien à la base celte.

En Angleterre, Halloween était autrefois appelée « la nuit du casse-noisettes » ou la nuit de la pomme croquante ». Les familles réunies autour du feu racontaient des histoires tout en mangeant des noisettes et des pommes. Ce jour-là, les pauvres recevaient des gâteaux appelés « les gâteaux de l’esprit ».

Aujourd’hui, Halloween est essentiellement la fête des enfants. Ils se déguisent, encore en diable, fantôme, sorcière, vampire, squelette, etc... Les maisons sont décorées aux fenêtres et aux portes, toujours en rapport avec la coutume, de chauves-souris, chats noirs, hiboux, sorcières, mais surtout de potirons sous toutes leurs formes. Les enfants, en groupe, vont de porte en porte, réclamant bonbons et friandises.

Halloween est beaucoup plus célébré aux États-Unis qu’en Grande-Bretagne.
Ce sont les immigrants Irlandais qui amenèrent avec eux la coutume d'Halloween aux États-Unis. Halloween est la fête annuelle la plus attendue par les petits américains. Tous les 31 octobre, les enfants sculptent des citrouilles : ils les vident puis leur donnent ce curieux visage de tête de mort souriante. À l’intérieur, ils y placent des bougies et les installent aux fenêtres de leur chambre. Ces citrouilles sont censées faire fuir les mauvais esprits.
Les citrouilles décorées (Jack o' Lantern) doivent leur nom à un Irlandais nommé Jack qui aimait jouer des tours au Diable et dont la légende dit qu'après sa mort il continua à errer dans le monde des vivants avec pour seule possession une lanterne.

La nuit tombée, les enfants, déguisés en fantôme, en monstre, en sorcière et en mort vivant de toute sorte, arpentent en bandes leurs quartiers, à grands fracas de rires et de pétards. Ils frappent aux portes des voisins et crient en chœur : "Trick or treat , smell my feet or give me something good to eat" (" farce ou gâteries, renifle mes pieds ou donne moi quelque chose de bon à manger ").


SOMMAiRE

RITUELS



Cérémonies
Mariage
Baptême
Protection de lieu

Dégagement de lieu

 

VIDEO SUR HALLOWEEN



Céline
: parapsychologue - webmaster
Daniel : magnétiseur, naturothérapeute
Maya De Lode : médium
Sarl Centre Lauviah 963 chemin des Moulins 32600 Pujaudran FRANCE - Tél.: 05-62-07-48-93