Bienvenue
ACCUEIL
LE CHAMANISME

ARTS DIVINATOIRES

Voyance
Astrologie
Numérologie
Oniromancie
Anges Gardiens
Paranormal
Sorcellerie
Bilocation
Karma

DIVERS


Journal Lauviah

Ufologie : les ovnis
Foire aux Mystères
Transcommunication
Celticmania
Medium : Allison Dubois
Facebook









NOS SERVICES
ET PRODUITS


MÉDECINES DOUCES

Aromathérapie
Phytothérapie
Magnétisme
Relaxation


Qui sommes-nous ?
Notre charte
Notre équipe
Publicité

Articles et témoignages
Lauviah et le Gers
Nous contacter
Conférences


" Pour eux, les actes du vent et des ombres, des animaux et des plantes étaient aussi importants que
ce que les hommes font."

Delia Flores, Les Portes du rêve

Qu'est-ce qu'un chaman ?

chamanisme

Le chaman, c'est le médecin du village, le prêtre, le psychologue, le conseiller, le mystique... C'est un personnage doué d'une force de caractère à toute épreuve, et en même temps, doté d'une sensibilité extrême. D'un point de vue ésotérique, c'est la synthèse entre le médium, le magnétiseur et l'érudit. C'est un lien avec le monde des esprits, l'au-delà.

Le chamane à notre époque :
Les religions fusionnent ou se désintègrent, le chaman est omniprésent.
Aujourd'hui les chamans de toutes nationalités se rencontrent et partagent leurs connaissances qui sont le plus souvent très similaires et n'ont que les noms des esprits qui changent. Les plus connus sous l'angle du chamanisme sont les sociétés autochtones de Sibérie et d'Amérique du sud : des sociétés peu nombreuses, dispersées, sans État ni pouvoir central, assez égalitaires, vivant essentiellement de chasse ( pêche ou cueillette), c'est-à-dire en dépendance directe de la nature.

Le chamanisme y est une institution centrale, qui a pour fonction d'assurer les bons rapports avec les esprits qui animent les êtres naturels de l'environnement indispensables à la subsistance, par exemple, d'obtenir des esprits des animaux sauvages des " promesses de gibier ", ou " la chance à la chasse " pour les chasseurs. Cette fonction, qui fait l'objet des principaux rituels périodiques collectifs, est généralement assurée par un personnage, le chaman, qui représente la communauté auprès des esprits. Mais ce chaman peut être remplacé par un autre si la communauté n'est pas satisfaite, ou par un groupe de membres de la communauté. L'action rituelle s'exprime par des conduites (gestuelles, vestimentaires, vocales etc.) imitatives des animaux en accord avec son but d'entrer en contact avec les esprits des animaux. La divination et la guérison sont des fonctions annexes, circonstancielles, privées et rémunérées.

L'Occident contemporain utilise le terme de chamanisme dans des sens très divers et très flous, qui ont plus à voir avec les courants de pensée et les changements de société en Occident qu'avec les réalités des sociétés chamanistes traditionnelles. Ainsi des " néo-chamanismes " se sont formés vers la fin des années 1960 en Californie, sous l'influence des livres de Carlos Castaneda et de Mircea Eliade, plaçant le chamanisme sous le signe de la " drug-culture " (vogue des hallucinogènes) et du mysticisme (transe, extase).

Le chamanisme n'est pas une religion ou un culte, n'a pas de dogme ou de "règles" fixes, n'a pas de maître ni de lieu de culte, mais il comporte plusieurs principes importants :

1) Divinité, Grand Esprit, "Dieu" - ou n'importe quel nom que l'on veuille donner à la Source Ultime - qui est tout ce qui existe, a existé, ou existera - sont une seule et même chose. L'Energie et la Matière sont Un.

2) Chaque chose dans l'existence est reliée aux autres choses. Ce n'est pas la croyance en l'unité de toute chose. C'est plutôt la réalisation que toute chose est en interconnexion dans la grande toile d'araignée universelle de l'énergie, et c'est cette compréhension qui rend possible le lien avec toute chose, le voyage à travers toute chose, et la connaissance de toute chose.

3) Tout est vivant. Tout vibre : animaux, arbres, plantes - même les pierres. Chacun fait partie de la vie de l'autre, et chacun a sa propre vie, c'est à dire son moyen d'exprimer l'idée qu'a le Grand Esprit, l'Intelligence Suprême qui l'a amené à l'existence. Chacun a une organisation différente de celle de la vie humaine, servant au dessein spécifique pour lequel elle a été conçue. Chacun a une conscience très différente de celle des êtres humains, mais est aussi une "conscience". Ce principe, une fois reconnu, change notre attitude vis-à -vis de la Terre et de l'environnement.

Le chamanisme est un souvenir de l'antique pacte qui liait les animaux et les hommes dans un passé très reculé de notre planète. Il est, en ce sens, un moyen de communication infiniment respectable. Cependant, le pont qu'il représente nécessite chez celui qui l'emprunte une grande maîtrise de son propre ego. En effet le développement des capacités psychiques qu'il sous-entend met le chaman face à la notion de pouvoir. Le véritable chaman n'est pas un homme de pouvoir au sens égotique du terme. Il est au service de la Vie, avant tout, puisqu'il connaît le code d'accès à certains de ses rouages intimes. Bien compris, bien pratiqué, ce qui est sans doute plus rare qu'on ne le croit, le chamanisme est un chemin qui doit mener à une prise de conscience christique au sens universel du terme car il favorise la communion entre les espèces et rend le Sacré omniprésent.

Le chamanisme est avant tout une manière de vivre en harmonie avec la nature.

Le chamanisme est la plus ancienne méthode permettant d'utiliser les états de conscience modifiés pour trouver des solutions à des problèmes et pour soigner. Les chamans furent les premiers guérisseurs; ils étaient tout à la fois conseillers spirituels, sages et visionnaires. Les éthnologues ont découvert des peintures rupestres attestant qu'il y avait déjà des chamans il y a trente mille ans. Le chamanisme traditionnel a survécu jusqu'à aujourd'hui dans des régions d'Amérique, d'Afrique, d'Australie, d'Europe du nord et de Sibérie restées à l'écart de la civilisation.

Aujourd'hui, de plus en plus de gens, en quête de racines perdues, de nouvelles méthodes de guérison ou d'un sens à donner à leur vie, se tournent vers le savoir ancien des chamans. Confrontés à l'isolement, à la poursuite parfois exagérée de la réussite et de la richesse, et à d'autres maux de la civilisation, beaucoup trouvent dans le chamanisme, notamment dans son lien étroit avec la nature et sa vision du monde, un réconfort qui leur permet de mieux vivre et de trouver leur équilibre.

L'expression "chaman" vient de Sibérie et désigne une personne qui agit en tant que guérisseur et guide spirituel. Sa technique principale consiste à se lier avec les énergies de l'Univers à travers des méthodes de méditation ou de transe connues sous le nom de "voyage chamanique". Cet état de conscience modifié permet de contacter l'invisible, l'essence spirituelle. Des rituels aident à bien intégrer dans notre réalité de tous les jours l'énergie ainsi contactée .

Le voyage chamanique :

Le chaman voyage dans le monde de la réalité non ordinaire et contacte l'énergie spirituelle qui se montre à lui sous forme de guides, d'esprits de la nature, etc. Ce monde parallèle nous est familier par les contes de fées ou par les rêves.

L'état de conscience modifié nécessaire pour effectuer un voyage chamanique est généralement atteint à l'aide du son d'un tambour frappé à un rythme régulier. D'autres instruments musicaux, des chants ou des danses peuvent également être utilisés pour entrer dans cet état de transe.
L'état de conscience modifié permet de contacter l'invisible, l'essence spirituelle, et de tirer de cette expérience un mieux-être et des enseignements utiles pour notre réalité de tous les jours.

LES TECHNIQUES CHAMANIQUES

La pratique moderne des techniques chamaniques :

Il est important de préciser que le travail chamanique moderne n'est pas simplement une imitation des rituels excercés par des chamans descendant des peuples autochtones des différentes régions où ces traditions ancestrales sont encore vivantes.

En d'autres mots, il ne s'agit pas de "jouer à l'indien" ou de prétendre être l'héritier d'un grand chaman sibérien. Le chamanisme vit en nous tous, il fait partie de notre héritage culturel. Mais ce dernier englobe également des millénaires de civilisation occidentale et notre conscient en est profondément marqué. Nous ne pouvons donc pas nous référer uniquement aux sagesses des temps ancestraux, notre façon de pratiquer les techniques chamaniques englobera aussi notre expérience de vie et notre propre culture.
Pour marquer cette différence et par respect pour les chamans descendant des peuples autochtones, les personnes pratiquant les techniques chamaniques dans notre civilisation moderne se nomment praticiens chamaniques plutôt que chamans.

Le praticien chamanique effectue son travail rituel dans les domaines suivants :

Recouvrement de la force et de l'énergie : Il aide la personne à contacter la force de l'Univers et à vraiment l'intégrer dans sa vie quotidienne.

Recherche de réponses : Il aide la personne à se lier avec l'énergie spirituelle afin de trouver des réponses à des questions qui la préoccupent. On peut ainsi apprendre des techniques qui renforcent l'intuition et la confiance.

Extractions : Il extrait du corps de la personne des "intrusions" qui, selon la tradition chamanique, représentent l'essence spirituelle de la maladie.

Recouvrement d'âme :
Dans les traditions anciennes, on croit que si le corps souffre, c'est l'âme qui a besoin d'aide. Toujours selon ces traditions, quand on subit des évènements difficiles, l'âme en est affectée. On considère qu'il y a une partie de l'âme qui se perd. Souvent, on perd même le souvenir de telles expériences. Le praticien entreprend alors un voyage dans un monde parallèle pour y rechercher l'essence de cette énergie perdue. Il la rend ensuite à la personne, qui pourra faire un travail d'intégration afin de se la réapproprier. Cette technique est particulièrement efficace en cas de traumatismes tels que chocs ou abus sexuels dans l'enfance. Elle peut également être bénéfique en cas de problèmes relationnels où les énergies de plusieurs âmes se mêlent.

Psychopompos :
Cette expression grecque signifie accompagnateur d'âme. Le chaman aide les mourants à traverser le seuil de la mort.
Il accompagne également les âmes de personnes décédées qui ne trouvent pas leur chemin vers l'autre dimension. On ressent parfois ces présences dans les maisons. Il peut les en libérer.

Le travail chamanique n'est pas facile à expliquer car il favorise le contact avec les énergies invisibles, qui par définition ne se traduisent pas par des mots.

 

RITUELS



Cérémonies
Mariage
Baptême
Protection de lieu

Dégagement de lieu

 

VIDEO SUR LE CHAMANISME


Céline
: parapsychologue - webmaster
Daniel : magnétiseur, naturothérapeute
Maya De Lode : médium
Sarl Centre Lauviah 963 chemin des Moulins 32600 Pujaudran FRANCE - Tél.: 05-62-07-48-93