Bienvenue
ACCUEIL
MORT CLINIQUE

ARTS DIVINATOIRES

Voyance
Astrologie
Numérologie
Oniromancie
Anges Gardiens
Paranormal
Sorcellerie
Bilocation
Karma

DIVERS



Journal Lauviah

Ufologie : les ovnis
Foire aux Mystères
Transcommunication
Celticmania
Medium : Allison Dubois
Facebook













NOS SERVICES
ET PRODUITS


MÉDECINES DOUCES

Aromathérapie
Phytothérapie
Magnétisme
Relaxation


 

Qui sommes-nous ?
Notre charte
Notre équipe
Publicité

Articles et témoignages
Lauviah et le Gers
Nous contacter
Conférences

 


L'expérience de mort imminente (EMI) désigne un ensemble de « sensations » vécues par certains individus pendant un coma avancé ou une mort clinique avant qu'ils soient réanimés et dont ils témoignent souvent comme d'une possibilité que la conscience survive à la mort.
D'autres expressions sont parfois utilisées, comme « expérience aux frontières de la mort »,
« expérience de mort approchée » (EMA), « expérience de mort-retour », « near-death experience » (NDE).

L'étude de Pim van Lommel

D'après un article de Pim van Lommel publié dans la revue The Lancet du 15 décembre 2001, sur 344 patients réanimés d'un coma secondaire à un arrêt cardio-circulatoire, 18 % (62 patients) décrivaient une EMI.
Les expériences de ce type sont en général très marquantes pour les sujets qui les vivent. Le retour à la conscience peut s'accompagner d'une certaine confusion entre l'EMI et la réalité et à une peur d'être considéré comme victime de maladie mentale.
À plus long terme, on note fréquemment un développement de l'empathie, la remise en cause des priorités et la modification du mode de vie. Quelques répercussions (2 Répercussions sur la conduite de la vie, p. 102-106.) :
« Leur vie avait gagné en profondeur »,
« Réfléchir sur des problèmes philosophiques »,
« J'avais brusquement mûri »,
« [avant] j'agissais sous le coup d'impulsions ; maintenant je réfléchis ... tout passe par ma conscience »,
« J'ai été plus consciente de posséder un esprit qu'avant de posséder un corps »,
« Depuis lors, on m'a souvent fait remarquer que je produisais un effet calmant sur les gens »,
« Presque tous les témoignages mettent l'accent sur l'amour du prochain, unique et profond »,
« En outre ... importance de la recherche de la connaissance »,
« En aucun cas elle ne leur a inspiré l'idée d'un salut instantané ou d'une infaillibilité morale ».
Les conclusions de l'étude de Pim van Lommel, en faveur de l'hypothèse survivaliste (c'est-à-dire que la conscience peut fonctionner totalement indépendamment du cerveau et, par conséquent, survivre à la mort de celui-ci), ont été critiquées par des mouvements sceptiques12. Bertrand Russell, dans Science et religion, estime qu'une survie de la conscience quelques instants après la mort ne garantit pas que celle-ci survive éternellement.

LA NDE DE PAM REYNOLDS

S’il existe des cas de NDE impressionnantes, celle de Pam Reynolds représente à l’heure actuelle l’un des témoignages les plus détaillés qui a fait le tour du monde.

Rappelons que les NDE (Near Death Expérience) ou EMI en français (Expérience de Mort imminente) sont un ensemble d’éxpériences vécues par des personnes dans un état de mort clinique ou de comas. Les sensations qu’ils décrivent sont celles d’expériences au-delà de la mort.

En 1991 dans la ville de Phoenix en Arizona, Pamela Reynolds doit subir une opération délicate destinée à lui enlever un anévrisme du cerveau. Le processus très particulier de cette opération consiste à dériver la circulation sanguine dans le cerveau et à abaisser la température corporelle à 15,5 degrés. Deux heures après l’arrêt de l’irrigation sanguine dans le cerveau, une scie à trépaner va permettre d’ouvrir la boite crânienne.

Quatre heures après la mise en place de la dérivation sanguine le cœur cesse de battre et tous les électro-encéphalogrammes sont plats. A ce stade de l’opération l’activité cérébrale est nulle et le patient se trouve dans un état de mort clinique provoqué artificiellement.

C’est à partir de ce moment là que Pamela a commencé à être conscience de son état et perçoit les bruits dans la salle d’opération. Elle se voit sortir de son corps par le sommet de son crâne.

Spectatrice de la scène elle arrive à donner des détails impressionnants sur les instruments qu’utilisent les neurochirurgiens, les boites de rangement du matériel médical où même les discussions abordées en pleine opération entre les membres du personnel soignant.

Les dialogues dont Pamela a témoigné ont pu être vérifiés par le compte rendu d’opération dans lequel ils figuraient bien.
A cet instant Pamela remarque un point lumineux prés d’elle qui semble grandir, une voix s’en échappe et elle y reconnait celle de sa grand-mère. S’en rapprochant progressivement Pam réalise que beaucoup d’autres personnes de sa famille ou des proches se trouve dans cette lumière qui l’attire de plus en plus. Elle y entend un chant d’oiseaux, une cascade, de la musique : une vision idyllique qui sera vite stoppée car on ne l’autorisera pas à poursuivre plus loin.

Son oncle la ramène en bas au travers d’un tunnel pour qu’elle retrouve son corps. Arrivé face à celui-ci elle se rend compte de l’état de lividité de son corps, elle hésite à en reprendre possession mais son oncle l'aide à le faire en la « poussant » à l’intérieur. Elle décrit alors cette sensations comme un grand plongeon dans une piscine d'eau glacée.

Le témoignage de Pamela Reynolds apporte beaucoup de précisions sur les sensations vécues durant cette expérience et sur le moyen de communication télépathique utilisé par ses proches pour s’adresser à elle. Durant toute la NDE les mesures encéphaliques et biologiques de son corps ont été enregistrées par les appareils médicaux et aucun changement de l’activité du cerveau n’a été constaté. Elle a vécu cette expérience dans un état de mort cérébrale et cardiaque.

Ceci a donc relancé le débat des chercheurs qui pensaient que durant une NDE l’activité cérébrale est physiologiquement modifiée.
Le chirurgien Robert Spetzler qui l’a opéré a toujours attesté de son état de mort lors de l’intervention, rendant ce qu’elle a vécu impossible d'un point de vie scientifique mais pourtant "prouvé" par tous les détails qu'elle a su donner de son opération.

Pamela Reynolds est décédée en mai 2010 suite à une attaque cardiaque. Son récit aura permis de susciter l’intérêt du monde médical sur le sujet de la subsistance de l’âme après la mort.

RITUELS



Cérémonies
Mariage
Baptême
Protection de lieu

Dégagement de lieu

 

 

VIDEO
 
LA CELEBRE NDE DE PAM REYNOLDS (EMI MORT DEUIL) par nde-emi


Céline
: parapsychologue - webmaster
Daniel : magnétiseur, naturothérapeute
Maya De Lode : médium
Sarl Centre Lauviah 963 chemin des Moulins 32600 Pujaudran FRANCE - Tél.: 05-62-07-48-93