Bienvenue
ACCUEIL
LA TELEPATHIE

ARTS DIVINATOIRES

Voyance
Astrologie
Numérologie
Oniromancie
Anges Gardiens
Paranormal
Sorcellerie
Bilocation
Karma

DIVERS



Journal Lauviah

Ufologie : les ovnis
Foire aux Mystères
Transcommunication
Celticmania
Medium : Allison Dubois
Facebook













NOS SERVICES
ET PRODUITS


MÉDECINES DOUCES

Aromathérapie
Phytothérapie
Magnétisme
Relaxation


 

Qui sommes-nous ?
Notre charte
Notre équipe
Publicité

Articles et témoignages
Lauviah et le Gers
Nous contacter
Conférences


Certes, on peut faire des réserves à l'égard de ces phénomènes curieux et de leur
interprétation. On peut exiger des garanties et vouloir conserver un esprit
scrupuleusement scientifique.
Il n'en reste pas moins nécessaire d'aborder franchement et avec indépendance
l'étude des phénomènes dits occultes.


Traduit du grec " tele " qui signifie " à distance " et de " pathos " qui signifie " affection ", la télépathie est une forme de communication entre deux êtres vivants, sans avoir recours à des langages verbaux, écrits ou gestuels. L'esprit est le seul canal utilisé dans la communication télépathique. L'étude de la télépathie a débuté vers les années 80 par des parapsychologues. Suite à la constatation de plusieurs coïncidences, comme le fait de penser à un sujet pour que quelqu'un en parle ou encore le fait de penser à une personne pour que celle-ci apparaisse réellement, ces spécialistes ont décidé d'examiner en profondeur le phénomène. Un phénomène qui, aujourd'hui encore, suscite de nombreuses questions chez les psychologues.
Voici une étude de Hureau Émile sur la Télépathie qui me semble intéressante, vous pourrez en prendre connaissance librement en vous rendant sur ce lien :

http://www.inlibroveritas.net/lire/oeuvre9075.html#page_26

En voici un extrait :

La Télépathie au point de vue pratique

Pour pratiquer la télépathie, deux conditions sont nécessaires. Ce sont, d'une part, chez l'opérateur, la concentration et l'extériorisation de la pensée. Pour agir mentalement à distance, il faut se recueillir ou diriger sa pensée avec persistance vers le but choisi. On provoque ainsi un dégagement partiel de l'être psychique et l'on crée un courant de vibrations qui nous unit à notre correspondant. Chez celui-ci, un degré suffisant de sensibilité est nécessaire. Là, comme en tout, le succès dépend de la persévérance.
Quand vous avez trouvé une personne de bonne santé, mais sensitive, impressionnable, vous pouvez essayer avec elle la transmission de pensée.
Bandez-lui les yeux, qu'elle tende un moment tous ses muscles, chasse toute préoccupation extérieure, qu'elle crée le vide en son cerveau.
Alors elle devra prendre vos mains entre les siennes, les porter une ou deux minutes à ses tempes pendant que vous pensez mentalement : "Je veux que tu obéisses".
Le sujet ainsi préparé, vous lui ferez savoir que vous allez lui transmettre une des deux injonctions mentales suivantes : en avant ou en arrière. Il posera très légèrement les doigts de sa main gauche sur la face interne de votre main droite, votre bras droit replié à 90 degrés, sans raideur.
Après quelques séances de répétition, le sujet devra se sentir entraîné et pencher du côté que vous avez voulu mentalement.
Ensuite, vous essaierez avec les injonctions de le pencher à droite ou à gauche. Puis vous réunirez les quatre injonctions : en avant, en arrière, à droite, à gauche.
Le suggestionneur doit être énergique, convaincu, capable d'effort mental.

Un exemple de jumelles « télépathes » :



On a notamment étudié le cas de deux Anglaises, Harrison et Dorothy Lowe, vraies jumelles, séparées à la naissance.
Les deux enfants ont été élevés dans un milieu complètement différent et ne s’étaient jamais rencontrés avant que les scientifiques ne s’intéressent à elles.
Leur première rencontre a eu lieu alors qu’elles avaient 35 ans.
Il y a une incroyable similitude dans leurs destins.


Ainsi, depuis l’âge de 18 ans, elles passaient tous les matins sept bagues aux mêmes doigts. Elles avaient choisi les mêmes pierres précieuses.
Chacune portait deux bracelets d’argent torsadés au même poignet et à l’autre un autre bracelet et une montre.

Elles ne portaient jamais qu’une seule boucle d’oreille, à l’oreille droite.

Cette étrange similitude de comportement ne s’arrête pas là.
L’une et l’autre avaient désiré n’avoir que deux enfants, contre le gré, dans les deux cas, de leurs maris.
Elles ont toutes les deux appelé leurs fils respectivement Richard Andrew et Andrew Richard.
Il ne peut s’agir de coïncidences car elles ont également nommé leurs filles Catherine Louise et Karen Louise.

RITUELS



Cérémonies
Mariage
Baptême
Protection de lieu

Dégagement de lieu

 

 

VIDEO

 

 



Céline
: parapsychologue - webmaster
Daniel : magnétiseur, naturothérapeute
Maya De Lode : médium
Sarl Centre Lauviah 963 chemin des Moulins 32600 Pujaudran FRANCE - Tél.: 05-62-07-48-93